Normes dans le logement pour les handicapés : la ministre Marie-Arlette Carlotti répond à Benoist Apparu

Posté le 5 août 2013

« Des chiffres qui ne résultent d’aucune étude ». Une déclaration qui « remet en cause ce qui fonde notre solidarité nationale ». Sollicitée par le Lab, l’actuelle ministre chargée des personnes handicapées, Marie-Arlette Carlotti a peu apprécié, et le fait savoir, les critiques de l’ancien ministre du Logement, Benoist Apparu sur le coût des normes dans le logement pour les handicapés. 

« Si vous voulez faire baisser les prix de production, notamment en Ile-de-France, il faut vraiment, radicalement baisser un certain nombre de normes« , assurait ce lundi matin au micro de BFM TV  l’ancien ministre délégué au Logement. Et Benoist Apparu, aujoud’hui député UMP de la Marne, de prendre comme « exemple très concret » de réglementation trop onéreuse selon lui, la « norme handicap [qui] doit coûter autour de 10 à 15% en coûts de construction supplémentaires »

Réponse courroucée de la ministre déléguée chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion dans un communiqué transmis ce lundi soir au Lab. Marie-Arlette Carlotti écrit  qu’elle « ne peut que regretter » que Benoist Apparu « ne semble pas partager la volonté de faire de la France une société inclusive« . Elle poursuit  : 

L’ancien ministre Benoist Apparu n’en est pas à sa première tentative de détricoter la loi du 11 février 2005 qui fixe un certain nombre d’objectifs d’accessibilité pour permettre l’autonomie des personnes handicapées.

 De plus, pour illustrer son propos, il s’appuie sur des chiffres qui ne résultent d’aucune étude. Après n’avoir rien fait pour mettre en œuvre la loi de 2005, cet ancien ministre, sans prendre en compte l’avis des principaux intéressés, remet en cause ce qui fonde notre solidarité nationale.

Scolarité élèves handicapés : de nouveaux engagements

Posté le 20 juillet 2013

Le Comité interministériel de la modernisation de l’action publique (CIMAP) s’est réuni le 17 juillet 2013 sous l’autorité du Premier ministre. Piloté par Vincent Peillon, ministre de l’Éducation nationale, un des principaux chantiers concernait la scolarisation des élèves handicapés. L’engagement de plusieurs mesures a été confirmé par le CIMAP.

Coopération accrue entre école et secteur médico-social

Il est ainsi prévu le renforcement de la coopération entre le milieu ordinaire de l’éducation et le secteur médico-social, en s’appuyant notamment sur des expérimentations locales dès la rentrée de septembre 2014. Le rapprochement entre les deux secteurs doit faciliter le parcours des jeunes handicapés entre les différentes structures et le rendre plus fluide. Marie-Arlette Carlotti, Ministre déléguée chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion, souligne que « les passerelles entre les deux secteurs sont des gages d’efficacité, autant pour les professionnels concernés que pour les jeunes handicapés et leurs parents ».

Des enseignants formés à l’accueil des élèves handicapés

Le chantier du ministère de l’Education nationale prévoit également que les futurs enseignants, dès leur formation initiale, seront formés à la scolarisation des élèves handicapés dans leurs classes. Madame Carlotti participera à la définition et la mise en place de cette nouvelle formation, en concertation avec les associations représentatives des personnes handicapées et de leurs familles.

Engagée dans la préparation du comité interministériel du handicap qui sera prochainement réuni par le Premier ministre, elle promet d’y faire des propositions pour renforcer la place des jeunes handicapés dans la société et garantir leur accès à la citoyenneté.

L’Université d’été du PS toujours accessible, c’est le moment !

Posté le 19 juillet 2013

Université d’été 2013 à La Rochelle : inscrivez-vous !

En attendant de retrouver le programme détaillé des universités d’été du PS et des Jeunes socialistes, vous pouvez dès maintenant vous inscrire pour cette édition 2013 qui aura lieu les 23, 24 et 25 août 2013:

http://www.parti-socialiste.fr/universite-dete

Les CIS vont bientôt disparaitre pour donner place au nouveau Centre National d’Information sur la Surdité

Posté le 19 juillet 2013

À la suite du rapport GILLOT, des Centres d’Informations sur la Surdité (CIS) ont été créés dans l’objectif d’assurer l’information des familles dans la plus grande neutralité possible. Ce dispositif qui n’est pas complètement déployé sur l’ensemble du pays semblait ne pas répondre entièrement aux objectifs fixés à l’origine ; son positionnement devait également être revu, en particulier au regard du rôle d’information des Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH).

Malheureusement leurs modes de fonctionnement étaient également différents suivant les régions et parfois les fonds attribués ( 30 000 euros par CIS) n’étaient toujours utilisés pour leur véritables destinées.

L’idée de changement et de rénovation a fait son chemin…..

Le Ministère délégué aux personnes en situation de handicap a lancé le 4 juillet 2013 un appel à projets afin que, d’ici la fin de l’année 2013, un dispositif national d’information sur la surdité puisse fonctionner.

Ce dispositif devra permettre à chaque personne, familles d’enfants sourds ou personnes devenues sourdes, où qu’elle se trouve sur le territoire, de pouvoir disposer d’informations homogènes, neutres et actualisées.

La date limite de réponse à l’appel à projet est fixée au 30 août 2013.

Source : http://www.social-sante.gouv.fr/actualite-presse,42/breves,2325/espaces,770/handicap-exclusion,775/dossiers,806/appel-a-projets-centre-national-d,2457/l-appel-a-projets,16004.html

Le Comité interministériel du handicap « tout début septembre »

Posté le 19 juillet 2013

Le comité interministériel du handicap devrait se réunir « certainement au tout, tout début septembre ». C’est ce qu’a indiqué aujourd’hui Marie Arlette Carlotti, la Ministre déléguée en charge du handicap.

Jean Marc Ayrault présidera le Comité Interministériel du handicap en septembre
Jean Marc Ayrault présidera le Comité Interministériel du handicap en septembre

Annoncé d’abord au printemps, puis en juin le Comité interministériel du handicap (CIH) se triendrait donc à la rentrée de septembre. Alors qu’elle visitait l’Espace public numérique de la mairie du 3ème arrondissement de Paris, Marie Arlette Carlotti, a indiqué que le CIH se réunirait au début du mois de septembre. « Ce comité ne s’est jamais réuni depuis sa création » elle poursuit : « il va en sortir une feuille de route en matière de handicap« .

Une feuile de route en matière de handicap

Présidé par le Premier Ministre, le CIH, prévu par la loi de 2005 doit réunir l’ensemble des membres du gouvernement concerné par la question du handicap. Le CIH avait été mis en place par François Fillon en février 2010, il ne s’était pas réuni depuis son installation.

1 commentaire » | Catégorie : Actualités |



Mentions légales

Le blog de la Section des Sourds et Malentendants Socialistes est propulsé par WordPress

  • Méta

  • Conçu et développé par Sophie Drouvroy — Être créatif 2010