primaires

Orléans: le conflit Brard-Leveleux (PS) sur fond de handicap, remonte à Solférino

Posté le 29 avril 2013

L’affaire est désormais sur le bureau d’Harlem Désir. Vendredi 19 avril, le Premier secrétaire du Parti socialiste a reçu une note de la secrétaire nationale aux handicapés, Charlotte Brun. Celle-ci avait été elle-même été saisie jeudi dernier par des militants du Loiret qui ont fait campagne pour Michel Brard lors de la primaire socialiste. Ceux-ci se plaignent de l’attitude qu’auraient eu certains militants de Corinne Leveleux-Teixeira, lesquels auraient utilisé le handicap de Michel Brard qui est non-voyant, comme argument de campagne. Histoire de corser une affaire déjà délicate, des présidents d’associations de handicapés du Loiret ont écrit à Harlem Désir par mail pour s’indigner « que la situation de handicap d’une personnes soit utilisée comme argument de campagne revient à lui interdire la plénitude des droits auxquels tout citoyen peut et doit avoir accès ». 

Michel Borel, le président de l’ADAPEI (les Papillons blancs) confirme qu’il a envoyé ce mail à Harlem Désir, tout en précisant « ce n’est pas politique…On ne peut pas discriminer quelqu’un en raison de son handicap…C’est à Michel Brard de savoir s’il peut assumer cette fonction ».

Des rancœurs dans les médias

De gauche à droite lors de la fête de la rose à Ingré, Corinne Leveleux, Michel Brard, Harlem Désir et Olivier Frézot le secrétaire du Loiret.

Largement ouvertes pendant une campagne émaillée de coup tordus, les plaies entre les deux camps sont loin d’être refermées. Après la proclamation des résultats le 15 mars, (Corinne Leveleux-Teixeiral’avait emporté assez largement par 119 voix contre 96, soit 54,8%), des rancœurs sont remontées jusque dans les médias.

Des amis de Mme Leveleux-Teixeira ont -ils vraiment « fait campagne » sur le handicap de Michel Brard qui est conseiller général et conseiller municipal et qui s’estimait parfaitement capable de remplir la charge de maire d’Orléans? La candidate elle, s’est bien gardée d’évoquer en public, le « maillon faible » de son adversaire.

Pourtant sur son blog, Michel Brard l’accusait à mots couverts: « d’aucuns pensent qu’en politique comme dans la vie, tous les moyens sont bons pour arriver… »

« Il faudra une expertise » indique Cécile Aktouf, une membre du PS, membre du comité national des experts sur les handicaps qui planche par ailleurs sur la réforme Peillon. L’affaire Brard-Teixeira a été évoquée mardi dernier à Solférino. « Certains étaient très remontés sur cette affaire » témoigne Mme Aktouf.

Jusqu’ici, Solférino n’avait pas pu joindre Michel Brard, très affecté par sa défaite à la primaire, qui n’a pas non plus répondu à la main tendue par Corinne Leveleux et qui n’a pas pris part aux deux derniers conseils municipaux à Orléans. Clairement,  le candidat malheureux n’a pas digéré sa défaite et il estime que celle-ci est due à des attaques contre sa cécité.

Sanction ou annulation?

Cette enquête, auprès des militants, des trois sections d’Orléans et de la Fédération devrait être rondement menée car le 23 avril, mardi soir, une Commission nationale sur le handicap est prévue au siège du PS et le dossier orléanais devrait y être examiné. 

Un ticket Leveleux-Brarrd aux municipales ce n'est pas gagné...!

Que faut-il en attendre? Au minimum un avertissement sévère à l’encontre des militants qui se seraient rendus coupable d’arguments de campagne centrés sur le handicap de Michel Brard. La candidate élue avait condamné fermement une telle attitude si ces faits sont avérés. Ces militants pro-Leveleux ont-il simplement échangé sur les difficultés d’un handicapé à remplir sa mission? Ce qui n’est tout de même en soi, pas condamnable. Même si le politiquement correct dicte le contraire. 

Les instances nationales du PS peuvent-elles aller jusqu’à annuler  la primaire d’Orléans au motif que le campagne ne serait pas déroulée dans des conditions régulières? 

La conséquence de ce climat pourri au sein du PS orléanais saute aux yeux, sans mauvais jeu de mot: Serge Grouard, le maire sortant UMP, doit se frotter les mains.

Christian Bidault

Source : http://www.magcentre.fr/orleans-reglements-de-compte-sortie-des-urnes-au-ps/

Nota : corrections apporté sur le nom de Mme Aktouf et elle n’est pas membre du PS orléanaise.

 ———————————————————————–

Le mail des associations à Harlem Désir                                                                                    

« Monsieur le Premier Secrétaire,  C’est en tant que responsables d’associations en charge ou accompagnant des personnes handicapées que nous nous adressons à vous.

 Au cours de la campagne interne à la section d’Orléans du Parti Socialiste concernant la désignation de la tête de liste en vue des prochaines élections municipales, le handicap d’un candidat a été mis en avant. Selon ce qui a été transmis par la presse locale  (République du Centre du 23 mars), le handicap de ce candidat ne lui permettrait pas d’accéder à la fonction de Maire. Que la situation de handicap d’une personne soit utilisée comme argument de campagne revient à lui interdire la plénitude des droits auxquels tout citoyen peut et doit avoir accès. Dans ces conditions vous comprendrez notre indignation.

 Nous espérons que cette situation retiendra votre attention afin de rappeler les grandes valeurs d’égalité et de refus des discriminations qui devraient nous être communes. .. »

Et c’est signé des présidents d’associations: Jean-Claude Dion,  Association Pour l’Accompagnement des Personnes Handicapées (APHL) , Michel BOREL,      Association Départementale des Papillon Blancs du Loiret, (ADAPEI), Dominique Sacher, Association Interdépartementale du Développement des Activités en Faveur des Personnes  Handicapées (AIDAPHI),  Jean Marc Bouchard    Association d’Entraide des Familles de Handicapés  (AEFH), et André Rembert,  Association Départementale des Pupilles de l’Enseignement Public du Loiret ADDEP. A ceux là s’ajoute l’association des traumatisés  crâniens et séparément la pastorale des malades et handicapés.

Aucun commentaire » | Catégorie : Actualités | |

202 jours nous séparent du 6 mai 2012….

Posté le 17 octobre 2011

François Hollande désigné candidat.

Martine Aubry a «félicité chaleureusement François Hollande». «Il est ce soir notre candidat, les primaires l’ont rendu plus légitime encore pour le combat contre la droite et contre l’extrême droite», a expliqué notre candidate, qui a accueilli François Hollande sur le perron du siège du parti socialiste.

Le discours de François Hollande :

Françaises, Français,

Ce soir, j’ai reçu un mandat du peuple de gauche. J’y consacrerai toutes mes forces, toute mon énergie. J’ai la volonté de réussir le changement. Je ferai en sorte d’y parvenir en convainquant de la justesse de ma démarche, de la force de notre approche.

Vive la République et vive la France.

François Hollande

Suivez François Hollande sur le net !

Exclusif : les candidats répondent à la SSMS sur le thème du handicap

Posté le 7 octobre 2011

La Section des Sourds et Malentendants Socialistes (SSMS) a saisi l’opportunité de la campagne des primaires citoyennes pour confirmer les engagements pris pour l’égalité des droits et contre les discriminations. La SSMS a sollicité chacun des six candidat-e-s à cette fin : retrouvez leurs réponses. Le temps trop court, ne nous a pas permis de traduire en LSF, les réponses.

Nous sommes dans l’attente des réponses des autres candidats, réponses qui nous en sommes sure ne devraient pas tarder à arriver.

Les questions posés par la SSMS :
Téléchargez le questionnaires de la SSMS

Retrouvez leurs réponses (parfois accompagnées d’une vidéo) :

Martine Aubry répond à la SSMS

Téléchargez les réponses de Martine Aubry à la SSMS.


« Je suis pour une loi d’accessibilité… par martineaubry

François Hollande répond à la SSMS

Téléchargez les réponses de François Hollande à SSMS.

 

Les primaires citoyennes seront accessibles !

Posté le 7 octobre 2011

Le Parti socialiste a tenu son engagement d’organiser des primaires accessibles à tous, quel que soit le handicap ou l’état de santé. Dès maintenant, vous pouvez savoir où se trouve votre bureau de vote en vous rendant à cette adresse : http://bureauxdevote.lesprimairescitoyennes.fr/.

>>Retrouvez Les Primaires : expliquées en Langue des signes Françaises (LSF)

Les membres du bureau aménageront les locaux du vote dans la mesure du possible pour assurer leur accessibilité et veilleront à ce qu’au moins un isoloir soit suffisamment large afin que les personnes qui ont des difficultés à se déplacer puissent circuler et voter de façon autonome. Le président du bureau de vote pourra autoriser à ce titre l’abaissement de l’urne. Des chaises supplémentaires seront prévues à la table de décharge et à la table de vote. Le schéma des opérations de vote sera facilement accessible et lisible.

La mise à disposition des bulletins de vote sur Internet permet aux personnes malvoyantes de voter de façon autonome pour le candidat de leur choix. Il leur suffit de télécharger le bulletin associé au candidat à cette adresse : http://www.lesprimairescitoyennes.fr/article/les-bulletins-de-vote-des-candidats-aux-primaires, de l’imprimer sur du papier blanc de format A4 et de se rendre à l’isoloir avec.

Le processus des primaires et les trente propositions du projet du PS pour 2012 ont été traduits en langue des signes françaises par l’association « Section des sourds et malentendants socialistes » que nous remercions chaleureusement. Vous pouvez consulter les vidéos à cette adresse : http://www.sourds-socialistes.fr/?paged=3. Les personnes titulaires d’une carte d’invalidité pourront se faire accompagner par la personne de leur choix.

Harlem Desir, Premier Secrétaire par Interim

Charlotte Brun, Secrétaire nationale du PS aux personnes âgées, handicap et dépendance

Le troisième débat des primaires citoyennes est accessible

Posté le 5 octobre 2011

Le troisième débat des primaires citoyennes aura lieu ce soir à 20H30 soit 4 jours avant le 1er tour de la primaire.
Ce 3ème débat est organisé par BFM TV, RMC ainsi que par les chaînes parlementaires.

La chaine parlementaire LCP sous-titrera les débats. Malgré notre intervention, le débat ne sera pas traduit en langue des signes.
Picto Surdité