section

Interview FR2 de Ségolène Royal du 27 Août 2010 : la vidéo complète et le script intégral.

Posté le 28 août 2010

Ségolène Royal interviewée sur France 2 : script intégral

Ségolène Royal intervenait ce vendredi 27 août 2010 en direct de La Rochelle, après l’ouverture de l’Université d’été du Parti Socialiste. Elle était interrogée par Marie Drucker au cours du journal de 20 heures diffusé sur France 2. Retrouvez-en la vidéo ci-dessous ainsi que le script intégral. J’en profite pour saluer nos amis sourds et malentendants du Parti Socialiste mais aussi en dehors qui pourront ainsi retrouver l’ensemble de cette interview de Ségolène Royal.


Interview de Sègolène Royal, JT de 20 heures sur France 2
. – L'info video en direct.

Marie Drucker : Nous retrouvons en direct de La Rochelle Ségolène Royal. Bonsoir, merci d’accepter de répondre à nos questions ce soir. Je voudrais que l’on revienne si vous le voulez bien sur les propos que vous avez tenus aujourd’hui et que l’on a entendu il y a quelques instants pour la deuxième fois : “clan”, “corruption”, ce sont des accusations très graves. Il s’agit du Chef de l’État et de son Gouvernement. Dans les rangs du PS, vos propos avaient été critiqués, est-ce que vous les maintenez ce soir, avec autant de virulence j’allais dire ?

Ségolène Royal : Mais, qui ne voit que le système de Sarkozy est corrompu ? Tous les jours, il y a des révélations de scandales. Avec un système qui mélange les intérêts privés et l’intérêt public. On voit même des trafics de Légions d’honneur. On voit le Ministre du Budget qui était Trésorier de l’UMP et qui organisait nuitamment le rassemblement des milliardaires finançant l’UMP. Et aujourd’hui encore… il n’y a aucun juge d’instruction qui est nommé ? Aucune enquête digne de ce nom ? Et un Ministre qui est toujours en place ? Oui, il y a une grave crise morale parce que ceux qui nous gouvernent ont oublié que la politique consiste à servir la France et à ne pas se servir.

Marie Drucker : Alors vous le dites Ségolène Royal “la sécurité n’est pas un thème de Droite”, vous dénoncez la politique sécuritaire du Gouvernement, mais il sent toutefois que le PS n’est pas en pointe sur ce sujet même si vous avez fait des propositions. Est-ce que vous pensez que les idées du PS soient claires sur ce thème et qu’il sera rapidement en mesure de proposer une vraie alternative ?

Ségolène Royal : Il faut avancer puisqu’en effet aujourd’hui la violence augmente, l’agressivité augmente, le manque de respect est partout… On voit la petite délinquance se transformer en grand banditisme, comme à Grenoble, et nos policiers se faire tirer dessus. Donc, c’est pour ça que je fais des propositions claires, fermes… Je pense que l’éducation aux droits et devoirs doit se faire dès l’école avec des internats scolaires et du tutorat lorsque les parents sont dépassés. Je pense qu’il faut des alternatives à la prison, car il y a aujourd’hui 55.000 peines prononcées par les tribunaux qui ne sont pas appliquées. Est-ce que l’on peut tolérer un tel manquement à l’État de droit ? Et est-ce que les juges et les policiers n’en ont pas assez de voir leurs efforts qui ne sont pas suivis d’effets ?

C’est pour ça que je propose l’encadrement militaire des délinquants, parce que les jeunes qui rentrent en prison en ressortent encore plus enragés, et qu’il vaut mieux les remettre dans de bons rails en leur redonnant des cadres qu’ils n’ont pas eu la chance sans doute d’apprendre dans leur famille et dans leur quartier. Enfin, pour lutter contre le grand banditisme, il faut renforcer les pouvoirs de la justice, de la police, les services du renseignement, la coopération internationale, et remettre bien sûr d’urgence la police de proximité dans les quartiers parce que la sécurité, c’est l’affaire de tout le monde. C’est quand les enseignants, les parents, les policiers, tous les adultes référents, disent la même chose avec les mêmes droits et les mêmes devoirs. Et surtout… lorsque l’exemple est donné d’en haut. Comment voulez-vous qu’avec la fascination pour l’argent et le système corrompu dont nous parlions tout à l’heure qu’il n’y ait pas à un moment la généralisation de ces mauvais comportements à l’ensemble de la société ? L’exemple doit venir d’en haut et la justice ne doit pas être à plusieurs vitesses : une justice pour les puissants qui restent à l’abri des punitions qu’ils méritent et une justice pour les plus faibles qui eux, ne passent jamais entre les mailles du filet.

Marie Drucker : Ségolène Royal, quand vous parlez de “rebâtir l’exemplarité et le rayonnement de la France”, en un mot de vous cite, “l’idée France”, c’est un slogan de campagne présidentielle d’une future candidate Ségolène Royal ?

Ségolène Royal : C’est une ambition pour la France, c’est une évidence. On nous demande d’avoir peur, on dresse les Français les uns contre les autres, moi je ne veux pas de cela. Je veux qu’une France unie, une France unie parce que c’est seulement de cette façon que nous pouvons affronter les temps difficiles qui sont devant nous. Les Français doivent se rassembler. Et je refuse, cette façon qu’a le pouvoir aujourd’hui de nous dresser les uns contre les autres : les catégories moyennes contre les classes populaires, les quartiers contre les quartiers, les villes contre l’État, les régions contre les régions, où va-t-on ? Donc nous avons besoin de cohésion nationale et de cohésion sociale. Et la cohésion sociale, elle se construit aussi dans la justice et dans un pays qui va retrouver une espérance.

Dans un pays dans lequel les parents vont à nouveau pouvoir élever correctement leurs enfants, leur apprendre le sens de l’effort scolaire, parce qu’ils déboucheront sur une formation, sur un diplôme, et que ce diplôme conduire à l’emploi. Voilà quels sont les cadres d’une société qui fonctionne à l’endroit, qui fonctionne bien et qui permet à chacun de se construire, à nouveau, un Désir d’Avenir.

Marie Drucker : Merci, merci beaucoup Ségolène Royal en direct de La Rochelle d’avoir répondu à nos questions.
Plus d’informations et liens

Je remercie les internautes de Désirs d’Avenir qui m’ont suggéré de “retaper” cette interview car en effet, je trouve que l’on ne pense en général pas souvent aux personnes ayant des difficultés d’audition dans leur navigation sur internet, qui tourne de plus en plus autour du visuel… et du sonore. En savoir plus sur http://www.sourds-socialistes.fr/

source :http://beliard.net/blog/?p=380

La section des sourds et malentendants remercie vivement Nicolas-Baptiste Béliard pour ce travail qu’il a réalisé. Nous le saluons de même ainsi que les bloggeurs de l’Université d’été qui à leurs manières par twitter rendent accessible quelque part l’information.

Aucun commentaire » | Catégorie : Actualités | |

[25/09/2010] JMS 2010 à Paris : Nous y serons !

Posté le 25 août 2010

La section des sourds et malentendants sera présente à la Journée mondiale des sourds (JMS) à Paris, le 25 septembre 2010.

Nous défilerons avec les sourds et malentendants de 14h à 18h entre la Place Colette (1er arrondissement) et la Place de la République (3eme arrondissement).

N’hésitez pas à venir nous rencontrer ! nous serons la pour vous accueillir et vous renseigner.

Plus d’informations sur : http://www.mains-france.com/

JMS 2010 Paris

JMS 2010 Paris

Les sourds et les malentendants indésirables au débat d’orientations budgétaires ?

Posté le 13 février 2010

Rosny‐sous‐Bois (93)

Communiqué_de_presse_13_février___DOB (fichier à télécharger)

         COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA SECTION DE ROSNY SOUS BOIS – SAMEDI 13 FEVRIER 2010

Les sourds et les malentendants indésirables au débat d’orientations budgétaires ?
Mardi 16 février se tiendra à 20h00, dans la salle des fêtes de l’Hôtel de Ville le Débat d’Orientations Budgétaires de Rosny-sous-Bois.
Raphaël Bouton, sourd, est membre de la section socialiste de Rosny-sous-Bois. Ce militant qui est engagé dans la vie locale, était candidat sur la liste conduite par Philippe Vachieri lors de dernières élections municipales.
Ayant émis le souhait de pouvoir participer, en compagnie de 4 autres personnes sourdes, au débat budgétaire, une demande officielle a été formulée pour que la ville prévoie des interprètes en langage des signes.
La réponse du Maire, transmise par le Directeur Général des Services a été une fin de non recevoir :
« Bonjour M. Vachieri
Suite à votre mail ci-dessous je vous informe qu’il n’est pas prévu la présence d’un interprète en langage des signes pour le DOB du 16 février 2010.
Bien cordialement »
Une telle attitude est scandaleuse et est condamnée avec force par les élus socialistes.
Les élus et la section socialiste de Rosny-sous-Bois ont décidé de financer la prestation. Raphaël Bouton et ses amis, citoyens rosnéens, pourront ainsi participer au DOB.
Joint à ce communiqué une déclaration de Raphaël Bouton qui peut-être contacté par mail : raphael.bouton@gmail.com

Il est possible, en prenant rendez vous, de rencontrer Raphaël pour une interview, il a la faculté de lire sur les lèvres de ses interlocuteurs.

                Contact : Philippe VACHIERI – Conseiller Municipal (PS)
     Président du Groupe socialiste au Conseil municipal de Rosny-sous-Bois
               Tél. 06 24 81 41 82 e-mail : philippe.vachieri@wanadoo.fr

La voix des sans voix : accessibilité des campagnes éléctorales.

Posté le 21 avril 2007

Nous avons été contacté par l’Oeil et la Main sur l’accessibilité des campagnes électorales. Nous n’y figurons pas à l’émission mais notre site a été montré et analysé par un citoyen sourd, Emmanuel. Nous avons encore des progrès à faire pour être compris et diffuser les idées socialistes.

Bon visionnage : http://www.france5.fr/oeil-et-main/archives

La section des sourds et malentendants socialistes

La section des sourds et malentendants du PS à l’honneur

Posté le 3 mars 2007

Le Figaro.fr publie aujourd’hui un article Internet au secours des sourds : “Ségolène Royal se veut exemplaire sur le terrain du handicap. Pour ce faire, le PS dispose d’une brigade de choc : la section des sourds et malentendants socialistes. Leur blog propose ainsi une version du « pacte présidentiel » en langue des signes”.

source: http://sntic.parti-socialiste.fr/2007/03/03/la-section-des-sourds-et-malentendants-du-ps-a-lhonneur/