UMP

Quand le député M. DARMANIN endosse son costume d’usurpateur…

Posté le 2 octobre 2013

De coup de com en coup de com, M. DARMANIN pourrait nous faire avaler quelques couleuvres.

La dernière en date : la proposition de loi sur le prêt à taux Zéro pour les personnes handicapées. Rétablissons quelques vérités.

Première vérité : la paternité de la proposition de loi !

Contrairement à ce qu’il déclare, le vrai « papa» de cette proposition est M. Vanneste. C’est l’ancien député qui a lancé cette proposition en 2011. Une filiation qu’il a toujours du mal à assumer mais qui est pourtant réelle.

Deuxième vérité : il existe 

déjà des aides pour l’aménagement des logements des personnes en situation de handicap

La loi de 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes en situation de handicap propose déjà de nombreux dispositifs.

La prestation de compensation pour l’aménagement du logement ou le prêt à taux zéro adaptées pour la réalisation de travaux d’aménagements existent déjà. Ils permettent de circuler dans son logement, d’utiliser les équipements indispensables à la vie quotidienne, de se repérer et de communiquer, sans difficulté et en toute sécurité. La prise en charge des frais liés à l’adaptation du logement au titre de la prestation de compensation du handicap complète d’autres aides financières pouvant être mobilisées pour des travaux d’adaptation et d’accessibilité.

Un crédit d’impôt

est aussi possible pour certains équipements dans les résidences principales comme les sanitaires, les équipements de sécurité, et ceux d’accessibilité.

L’Agence Nationale de l’Habitat aide également à la rénovation thermique et l’adaptation des logements aux personnes à mobilité réduite en cas de handicap ou de dépendance.

Troisième vérité : Les élus socialistes du Nord et Tourcoing agissent en direction des personnes en situation de handicap

Depuis 2008, une commission intercommunale d’accessibilité a été mise en place à Lille Métropole. Membres de cette commission, les élus socialistes de Tourcoing travaillent déjà pour améliorer l’accompagnement des personnes en situation de handicap moteur ou physique. Le département du Nord, quant à lui, a renforcé considérablement ses moyens humains et financiers pour délivrer efficacement une réponse à chaque sollicitation.

PS de Tourcoing

Aucun commentaire » | Catégorie : Actualités | |

Proposition UMP : les personnes handicapées au rez-de-chaussée !

Posté le 9 mai 2013

Des députés UMP : Bernard GERARD et Gérald DARMANIN proposent de réserver les logements en rez-de-chaussée aux personnes handicapés, les associations s’insurgent : proposition de loi irréaliste, inefficace, conservatrice…

Les rez-de-chaussée sont le plus souvent occupés par des commerces.

Trois associations – l’ANPIHM, la coordination handicap et autonomie et le Groupement français des personnes handicapées – dénoncent la proposition de l’UMP et développent leurs arguments.

Premier argument, l’absence totale de réalisme. Les statistiques démontrent que la plupart des rez-de- chaussée sont occupés par des commerces, locaux de service, entrées de parking… Ce qui rend cette loi pratiquement irréalisable.

De plus, l’accès au rez-de-chaussée est aussi souvent inaccessible pour les personnes handicapées moteurs. Ils sont souvent desservis par quelques marches qui suffisent à en barrer l’accès.

Le plus contestable, selon les associations, est l’aspect rétrograde, « ségrégationniste », de cette proposition qui renoue avec la séparation traditionnelle entre personnes valides et handicapées dans la société : les associations sont sévères et estiment qu’il s’agit de « valeurs morales du siècle dernier »…

L’ANPIHM rappelle que :

–  le vieillissement de la population impliquera une adaptation d’un nombre croissant de logements;

– les statistiques de l’INSEE révèlent la disparition de 65.000 logements HLM desservis par ascenseur, entre 2006 et 2009 ;

– l’augmentation du nombre de personnes bénéficiant de l’Allocation Adulte Handicapé (AAH) accroît le nombre de candidats aux logements sociaux.

Alexandre Lakhal

source : http://www.vivrefm.com/infos/lire/1226

Aucun commentaire » | Catégorie : Actualités | |

Un député UMP souhaite transformer la circulaire de l’engagement N°32 de François Hollande en proposition de loi !

Posté le 10 décembre 2012

L’un des deux députés handicapés moteurs, l’UMP de l’Ain Damien Abad, a déposé une proposition de loi pour inclure dans chaque projet de loi la prise en compte des handicaps ;  son unique article dispose que « dans chaque loi de portée générale examinée par le Parlement, il est inséré un article additionnel ainsi rédigé : Les dispositions de la présente loi doivent s’adapter à la situation des personnes handicapées. »

Interrogé sur Canal Plus, Damien Abad a précisé qu’il fallait changer de perspective et avoir une « approche globale, transversale et continue de cette question […] on doit parler du handicap dans chaque loi de portée générale qui mérite qu’on s’y intéresse. »

Cette proposition de loi signée par une cinquantaine de députés, qui n’est pas encore publiée, paraphrase la circulaire que le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a adressé à ses ministres le 4 septembre dernier pour leur demander d’inclure dans les projets de loi qu’ils élaborent une fiche de diagnostic précisant l’impact éventuel du texte sur les personnes handicapées.

Ni le député ni les journalistes qui l’interrogeaient n’ont toutefois évoqué cette directive gouvernementale.

Aucun commentaire » | Catégorie : Actualités | |

Intervention de Pénélope Komites à la conférence de l’UNISDA

Posté le 18 février 2012

La Section des sourds et malentendants souhaite dénoncer le dérapage d’Handipop (UMP) qui dénonce une soit-disante position partisane d’une association représentative nationale à savoir l’UNISDA .

En effet, l’Unisda a souhaité ouvrir une tribune politique lors de sa dernière conférence sur le thème du « Respect du choix de la langue dans le parcours scolaire du jeune sourd » qui s’est tenu le 11 février dernier à Paris.

Seul, le Parti Socialiste a répondu positivement, par le biais de Pénélope Komites, chargée des questions sociales et du Handicap dans l’équipe de François Hollande.

L’intervention de Pénélope Komites a été remarquée. Elle a notamment soulevé les incohérences de la politique éducative des jeunes sourds mis en place par le gouvernement.

Penelopes Komites et Cedric Lorant

Tribune politique avec Pénélope Komitès et Cédric Lorant, président de l’UNISDA. (photo UNISDA)

Le courage à l’UMP, ce n’est pas ce que l’on croit ! Frédéric Bourscale se plait à annoncer que l’UMP a de grandes propositions pour le Handicap et dénonce l’absence de ceux de François Hollande.

On peut s’interroger sur l’absence de Frédéric Bourscale, secrétaire national de l’UMP délégué au Handicap pour défendre le bilan de la politique du handicap menée depuis 2005, en particulier sur l’éducation des jeunes sourds. Allons, encore un effort, M. Bourscale, un peu de courage et un peu moins de mépris pour les associations représentatives peut-être ?

Raphaël Bouton, Secrétaire national des sourds et malentendants socialistes